Recherche

Autres articles dans cette rubrique

A propos de l'auteur

  • miquel

    webmestre du site et Consultant-formateur en prévention des risques professionnels et psychosociaux, management et pédagogie. Formateur de membre de CHSCT au sein d’un cabinet agréé par la DIRECCTE Centre..
Accueil du site || Actualités || Revue de presse || Les accidents du travail et les maladies professionnelles
Cette prise de conscience a permis de faire baisser la courbe des accidents du travail depuis une dizaine d’années. Selon la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) la fréquence des accidents du travail rapportée au nombre d’heures travaillées a baissé de 14% en une décennie.

En revanche, pour les maladies professionnelles, la tendance est inverse : leur nombre augmente de 25% par an depuis dix ans. Les maladies liées à une exposition prolongée à l’amiante sont en partie responsables de cette croissance. Mais, les conditions de travail restent encore le facteur principal, provoquant des troubles musculo-squelettiques ( 65 % des maladies professionnelles reconnues) et des lombalgies (10% ).

Chaque année, les accidents du travail et les maladies professionnelles entraînent le versement d’environ 7 000 millions d’euros aux victimes et la perte d’environ 48 millions de journées de travail, sans compter les coûts « indirects » qui viennent se rajouter (temps passé pour les formalités administratives, allongement des délais de production, détérioration de matériels ).

Compte tenu de ces enjeux économiques et des enjeux sociaux pour les entreprises, il apparaît important de porter un éclairage particulier sur les accidents du travail et les maladies professionnelles et de préciser quels sont les principaux moyens de leur prévention.

Lire la suite dans NetPme.com

Répondre à cet article

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)