Recherche

Autres articles dans cette rubrique

A propos de l'auteur

  • miquel

    webmestre du site et Consultant-formateur en prévention des risques professionnels et psychosociaux, management et pédagogie. Formateur de membre de CHSCT au sein d’un cabinet agréé par la DIRECCTE Centre..
Accueil du site || Actualités || Revue de presse || Une gestion du personnel par la culpabilisation
Renault . Après les trois suicides au Technocentre de Guyancourt l’année dernière, le cabinet d’expertise mandaté par le CHSCT rend une étude « accablante ».

« Ce rapport est d’intérêt général. Il permet d’objectiver scientifiquement notre ressenti », soutient Bernard Masson, membre CGT du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) du Technocentre Renault Guyancourt (Yvelines). C’est là où sont conçus les futurs modèles, notamment la Laguna D91 ou la prochaine Mégane. Et là où travaillaient les trois salariés de Renault qui ont mis fin à leurs jours entre novembre 2006 et février 2007. Hier, les élus du CHSCT ont rendu public le rapport d’expertise du cabinet Technologia sur ces suicides. L’étude a été réalisée à partir de « l’autopsie psychologique » des trois décédés, de 120 entretiens et d’un questionnaire diffusé au sein de l’entreprise. Ce dernier a bénéficié d’une « participation anormalement importante », avec près de 63 % des employés du Technocentre.

Premier constat : au Technocentre, la « population à risque » est environ quatre

fois plus importante que la moyenne nationale (23 % contre 6,5 %). De plus, si 73 % des salariés interrogés estiment que leur travail est en adéquation avec leur formation, ils sont 64,1 % à estimer qu’ils ne peuvent pas « effectuer correctement leur travail parce qu’ils disposent d’un temps insuffisant » et 65,1 % parce qu’il y a une « situation de sous-effectif ». Ils sont également 68,6 % à estimer qu’il y a « des tensions sur le plan profes-

sionnel ».

ps: Lire la suite sur le site de "l’Huma"

Répondre à cet article

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)